NEWS

NEXT EVENTS

“ART YOUR SONG"
Launch 
21st of MAY 2024
Two new original photographs created in correspondance to Alain Bashung’s song
“Madame Rêve", commissioned by Art your Song.
Editions available. 

SALO – XIIe édition du salon
du dessin érotique
6th-9th of JUNE / 11-20h
Preview 5th of JUNE / 18h
111bis boulevard de Ménilmontant
75011 Paris



PAST EVENTS

DA MORIRE
Salon de la mort IV
Galerie 24b – Paris
April 2024

CREATIVE MORNINGS
March 2024
Studio 6eme son – Paris
Guest speaker for Creative Mornings, on “Perspective":
“How learning the language of artworks and images help us to relate with art and let it stretch our perspectives."

BRAFA ART FAIR 2022
Bruxelles
GALERIE SCHIFFERLI

BRAFA ART FAIR 2020
Bruxelles
GALERIE SCHIFFERLI

« La force du pouvoir créateur ne peut être nommée. Elle reste en fin de compte mystère. […] Cette force doit fonctionner en symbiose avec la matière pour donner naissance à une forme réelle et vivante… La mise en forme, c'est la vie. » Paul Klee

To have a body, to be alive, to be mortal, to interact, create forms, give birth, leave traces… Eleonore Pironneau’s visual work is an attempt to articulate fleeting intuitions revealed by a long exploration of these questions. Images seem to imprint her psyche surreptitiously – one thinks of the development process in the photography lab, the darkroom. In these strata of consciousness, light is dim, colour less important, forms are often undefined. We are not talking of well wrapped ready to serve conclusions, but rather an oscillation between two temptations: finding meaning and admitting the absurd. The subject of the work is often paradox itself, light -and- shadow, at the same time.

Eléonore Pironneau’s paintings suggest life's desire to emerge, undefined at first before the development phases which follow. In her images, life seems to puff up forms as one blows up a balloon, animating these form-bodies for a while.

In her photographic work, objects become sensitive, as if conscious, personified. She uses metaphor and changes of point of view: embraced or imprisoned? (series Enlacés), subject or object? (Louise_Peluches), the beauty of the painted surface of latex or the tragedy of the ephemeral nature of things? (The rub of time).

Aiming to widen her range of expression, Pironneau decided to research visual semiotics and the similarities between artistic languages. In 2013, the project Change of Signature is an opportunity to explore, in collaboration with 10 musicians, the structural and poetic relationships between musical composition and visual composition. Recently, she uses verbal narrative and visual suggestions as one medium. Avoiding illustrating images with text or vice-versa, the outcome – would it be an installation, texts on photographs, or a book – is the result of a composite language made of the interactions between visuals and the resonance of the words.

Avoir un corps, être vivant, être mortel, interagir, créer des formes, faire naître, laisser des traces… Le travail plastique d’Eléonore Pironneau est une tentative d’articulation des intuitions fugaces révélées par une longue exploration de ces questions. Des images semblent subrepticement imprimer la psyché – on pense au processus de la révélation dans le labo photo, à cette chambre noire. Dans ces zones de la conscience, la lumière est tamisée, la couleur moins prégnante, les formes encore parfois peu formées. Il ne s’agit pas d’une pensée bien ficelée prête à être servie, mais plutôt d’une oscillation entre deux tentations : trouver le sens et admettre l’absurde. Le sujet du travail est souvent le paradoxe lui-même, l’ombre –et– la lumière, en même temps

Les peintures d’Eléonore Pironneau suggèrent cet élan vital indéterminé et les phases de développement qui suivent. La vie y boursoufle la forme comme on remplit d’air un ballon, elle anime pour un temps des formes-corps.

Dans son travail photographique, les objets deviennent sensibles, presque conscients, personnifiés. Elle joue avec la métaphore et le changement de point de vue : enlacement ou enfermement ? (série Enlacés), sujet ou objet ? (Louise_Peluches), beauté d’une surface de latex peinte ou tragédie de l’éphémère ? (The rub of time).

Afin d'élargir sa palette d’expression, Pironneau fait des recherches sur la sémiotique visuelle et les correspondances entre langages artistiques. Le projet Change of Signature en 2013 est l'occasion d’explorer, en collaboration avec 10 musiciens, le rapport structurel et poétique entre la composition musicale et la composition visuelle. Plus récemment, elle utilise la narration verbale et la suggestion visuelle comme un seul medium. Évitant l'illustration de l'image par le texte ou inversement, le travail final – exposition scénographiée, photo-texte, ou livre – est alors le résultat d'un langage composite constitué des interactions entre le visuel et la résonance des mots.

« Articulation n˚13 »
77 x 56 cm
Pigments et medium acrylique sur papier collé sur papier Fabriano
2020 

Selection SALO, XIIe édition du salon du dessin érotique

© Eléonore Pironneau 2024